Comment adhérer à une mutuelle étudiante ?

Vous allez entamer votre première année universitaire et vous prévoyez de poursuivre vos études supérieures en France ? Il se pourrait que vous n’ayez pas idée de comment adhérer à une mutuelle étudiante. Voici quelques conseils qui peuvent vous servir. Mais avant tout, vous devez savoir de quoi il s’agit.

Comprendre la mutuelle étudiante

Comprendre la mutuelle de santé étudiante revient à faire la différence avec la sécurité sociale. Il consiste également à connaître ses spécificités.

Différence entre la mutuelle et la sécurité sociale pour étudiants.

Les étudiants confondent souvent la notion de sécurité sociale avec celle de mutuelle de santé. En France, au moment de l’inscription à l’Université, l’affiliation à la sécurité sociale est obligatoire. Contrairement à ce régime, l’adhésion à une mutuelle étudiante s’avère facultative. Il importe, pourtant, de savoir qu’elle joue un rôle complémentaire au régime de sécurité sociale. Mais comment ? Cette dernière de limite à la prise en charge d’une partie des frais médicaux en cas de maladie ou d’accident. La mutuelle étudiante est ainsi chargée de couvrir de façon partielle ou intégrale de la somme restante. En effet, elle assure un rôle complémentaire. Elle mise ainsi sur une protection satisfaisante tout au long de vos études universitaires.

Spécificités de la mutuelle étudiante

Même si elle est facultative, adhérer à une mutuelle de santé demeure conseillé. Elle vous permet d’alléger vos dépenses médicales non remboursées par la sécurité sociale. C’est d’ailleurs une bonne nouvelle pour votre caisse. Bien que ce régime soit destiné aux universitaires, vous n’aurez plus besoin de vous souscrire si vous êtes déjà couvert par la mutuelle de vos parents. Il en est de même si vous êtes affilié à une couverture maladie universelle ou à une mutuelle française de votre entreprise. Maintenant que vous connaissez les informations utiles concernant la mutuelle étudiante, il importe de savoir comment y adhérer.

Adhérer à une mutuelle étudiante

Avant de procéder à l’adhésion à une mutuelle étudiante, tâchez de trouver l’offre qui vous convient en termes de besoins et de budget, tout en tenant compte des conditions requises.

Identifier vos besoins

Certes, le choix d’une mutuelle santé constitue un choix personnel. Néanmoins, il doit dépendre de vos besoins en termes de santé. Assurez-vous de sélectionner l’organisme qui peut vous satisfaire. Dans le cas où vous ne sauriez pas quelles sont les mutuelles qui siègent en France, n’hésitez pas à faire des recherches. Vous trouverez sans doute quelques-unes intéressantes, entre autres, LMDE, Smeno … Chacune d’entre elles dispose ses propres offres. Il vous appartient ainsi d’identifier la mutuelle qui peut répondre à vos besoins : visite fréquente chez un médecin généraliste ou spécialiste, achats réguliers de médicaments, soins dentaires ou autres. Certaines mutuelles prennent même en charge les médecines non conventionnelles comme l’acupuncture, l’ostéopathie et bien d’autres encore.

Choisir l’offre qui correspond à votre budget

Choisir une offre de mutuelle qui répond à la taille de votre budget s’avère primordial. En effet, le montant de la cotisation en qualité d’étudiant adhérant varie en fonction des garanties que vous voulez avoir. Il existe des garanties de bases, des garanties supplémentaires et des garanties supérieures. Sachez que vous pouvez faire un devis en ligne pour avoir une simulation de prix. Une fois convaincu, vous pouvez vous souscrire. Il est à noter que certaines mutuelles accordent un délai de rétractation allant jusqu’à 14 jours après la signature de contrat.

Conditions requises

Il existe autant d’offres que de mutuelles étudiantes. Quel que soit le lieu, où vous vous trouvez en France, il y aura une mutuelle qui vous est adaptée. Il y en a même des offres destinées aux étudiants qui souhaitent poursuivre leur cursus universitaire à l’étranger. Quoi qu’il en soit, il y a des conditions principales à remplir telles que l’âge. Il faut avoir au minimum 18 ans au moment de la souscription. Par ailleurs, il faut que vous poursuiviez une filière qui entre dans le cadre de l’enseignement supérieur. Ces conditions pourront, tout de même, changer d’une mutuelle à l’autre.

Conclusion

Bref, privilégiez les comparaisons ! Attardez-vous sur les délais de remboursement, la qualité des services des partenaires, les différents forfaits ainsi que les différentes solutions d’assurance proposées. Après la signature du contrat, l’organisme de mutuelle santé délivre une carte qui peut être utilisée quand vous passez chez votre médecin traitant, votre opticien ou votre dentiste.